année 2015/2016

Lycéens à l'opéra !

Par ELODIE CALLIS, publié le mardi 5 juillet 2016 08:16 - Mis à jour le jeudi 25 août 2016 17:14

Lycéens à l'Opéra – année 2015-2016

V. Ullmann, « Der Kaiser von Atlantis » au TNP (Villeurbanne - 69) 23 mars 2016

 

Le projet « Lycéens à l'Opéra » nous a amenés, cette année, à découvrir Viktor Ullmann, un compositeur autrichien gazé à Auschwitz peu de temps après la composition de L'Empereur d'Atlantis au camp de Theresienstadt.

 

Der Kaiser von Atlantis est une œuvre moins connue que celle de l'année précédente (2015), Der Fliegende Holländer de Richard Wagner, moins classique, mais pas moins riche ni intéressante, dans son aspect historique et mythologique.

 

Les élèves ont pu être surpris par le caractère parfois dysharmonique de la musique, par une absence de fluidité recherchée : cela n'était pas conforme à la vision qu'ils ont pu avoir de l'opéra. Et pourtant, en se laissant porter par l'ensemble du spectacle et éclairer par tout ce que nous avons pu apprendre lors de la journée de formation, ils ont compris ce que les cassures dans le rythme servaient à dire — la violence d'un régime qui fait produire des œuvres dans un camp de travail comme s'il ne s'agissait que de productions mécaniques servant à nourrir la machine de guerre, l'horreur d'un monde débarrassé de la mort naturelle qui devient totalement soumis à l'arbitraire et au contrôle.

 

C'est une autre facette de l'art qu'ils ont pu voir à Villeurbanne : l'art profondément engagé qui dénonce, qui refuse, qui témoigne, et qui donne une raison de vivre, une raison d'espérer (pour) l'avenir. Une autre facette aussi du théâtre et de l'opéra qu'ils ont pu constater en apprenant l'histoire du TNP : non, les pièces, les opéras et les institutions théâtrales ne sont pas réservés à une minorité, ni détachés de la vie politique...Ils peuvent être démocratiques et politiques et, peut-être, doivent-ils l'être.

 

Déçus d'abord de n'avoir pas été à Lyon, de n'avoir pas pu admirer le bâtiment de Jean Nouvel, les élèves ont ensuite été très intéressés par la présentation du TNP. Beaucoup d'histoire, mais une histoire qui n'a pas été muette ou inaudible : ils l'ont entendue, ont su la comprendre, bref, elle leur a parlé. La présentation a été détaillée, toujours rattachée cependant à des points intéressants : l'histoire du TNP reliée à l'histoire du théâtre, au travail des comédiens, aux passages d'acteurs bien connus.

 

Nous avons tous été enrichis par cette expérience.

 

Année après année, nous constatons à quel point cette sortie est importante pour les élèves. Nous regrettons seulement, en ce qui concerne la sortie de cette année scolaire, qu'elle ait eu lieu au mois de mars, et non plus tôt. Pédagogiquement parlant, il est plus pertinent de pouvoir préparer le projet avec les élèves au début de l'année, de voir le spectacle au mois de décembre ou au mois de janvier, et de le réutiliser ensuite, à travers une série d'échos significatifs, jusqu'à la fin de l'année.

 

 

Compte-rendu rédigé par Eva ABOUAHI, professeure de philosophie au lycée Ambroise Croizat (Moûtiers).

Professeur référent pour la sortie : Jean-Marc SOULIE, professeur d'allemand au lycée Ambroise Croizat (Moûtiers).

 


 

Projet financé par la région Rhône-Alpes

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe